Obii de Biird, le 2 en 1 tout doux

J’ai eu le plaisir de découvrir cette nouvelle marque néerlandaise il y a peu, et j’ai été bluffé ! Un sextoy qui sait passer inaperçu sur la table de chevet, qui est beau et efficace, avec 2 modes de stimulation bien différents, un univers bienveillant et positif et un prix très raisonnable… Bref un bingo !


Le premier sextoy idéal

Obii est un petit compagnon de plaisir solitaire tout mignon, tout doux et tout moelleux, bien loin des sextoys “machines de guerre”, impressionnant mais parfois intimidant, surtout quand on commence avec les sextoys. 

Je pense que le Obii est vraiment un bon jouet pour votre premier achat de ce type : j’ai l’habitude de vous conseiller un premier sextoy qui soit abordable sur tous les plans, donc qu’il ne fasse pas “peur”, et surtout qui soit polyvalent pour laisser libre cours à votre exploration corporelle. En même temps, vous savez mon amour et ma foi en la stimulation sans contact du gland du clitoris (type womanizer, satisfyer, lelo sona…), car c’est pour moi un incontournable pour découvrir de nouveaux orgasmes transcendants ! Retrouve un article complet sur ce type de plaisir ici.

Vous êtes beaucoup à me demander si ça me parait une bonne idée de débuter les jeux coquins avec un sextoy à pulsation d’air : je pense que c’est totalement possible oui ! Mais cela ferme pas mal de portes, et nous offre des possibilités de masturbations assez réduites, très centrées sur 1 seul tout petit point qu’est le clitoris externe (certes un point clé, mais ça reste limité). On tend vite vers un plaisir solitaire certes intense, mais qui devient vite routinier, monotone, parce qu’on fait toujours la même chose, on stimule toujours la même zone, on jouit très vite, et même pas besoin de bouger ! 


Pourquoi Biird a fait mieux que les autres ?

On peut vite passer à côté de pleins de zones érogènes, et donc d’orgasmes différents, peut-être plus difficiles à atteindre mais qui en valent le coup ! Et c’est là que Biird a eu une bonne idée : en plus d’offrir la stimulation sans contact, le Obii est aussi un galet vibrant à la texture très recherchée, hyper agréable à tenir entre les mains pendant qu’on le maintient sur le clitoris.

Plusieurs couches de densités différentes sous le silicone rendent les pourtours du Obii très moelleuse. Le silicone flotte légèrement et bouge en fonction de vos pressions et vos frictions, vous le sentirez tout de suite entre vos mains. Cela lui donne un coté confortable, presque réconfortant ! Je trouve qu’il ne lui manque qu’un brin de chaleur pour être totalement cocooning  : je vous conseille de le garder sous la couette avec vous pendant quelques minutes, avant même de commencer les caresses. Moi je le mets sous ma cuisse bien chaude et en quelques instant, il est à la température de mon corps et c’est bien plus agréable sur ma vulve après.

C’est souvent par là qu’on découvre nos premières sensations, avec notre selle de vélo, un accoudoir de fauteuil, un bord de matelas ou un oreiller. Et c’est aussi une technique qui reste la préférée et la plus efficace chez pleins d’individus, bien qu’elle soit souvent boudé au profit d’une masturbation jambes écartées, toute lèvres ouverte, avec des mouvements frénétiques des doigts voire des pénétrations, comme on le voit tout le temps dans la pornographie. Si tu n’as jamais osé revenir à une masturbation sur le ventre, jambes croisées, tendues, en sanglant tes bras de part et d’autres de ton corps, c’est l’occasion de le tenter avec le Obii !

On peut aussi simplement utiliser la pointe de la queue de ce petit oiseau en effleurement du clitoris, des petites lèvres, et donc profiter des vibrations sur des zones très précises. Sa forme est vraiment maline, car elle s’adapte à toutes nos envies en retournant simplement le jouet entre nos mains ! 

En bref, Biird nous laisse le choix, car les différentes parties du jouet offrent toutes différentes sensations : le dessus de la tête est lisse et moelleux, la queue est une pointe précise et rigide, le ventre est rainuré et moelleux, le bec stimule par pression d’air. Je ne sais vraiment pas ce que je pourrais espérer de plus ! 


Autour du Obii

Le Obii est livré avec son nid de chargement, oui oui, on continue sur la thématique des oiseaux ! Un socle rond où il vient se placer tout seul grâce à sa base magnétique. En plus votre doux oiseau sera bien protégé sous une jolie cloche semi-transparente ! Une fois dans cette coque protectrice, votre Obii est mis en valeur et pourra aisément passer pour un objet de déco moderne et élégant. Une fois branché et en charge, une douce lumière tamisée fera aussi passer ton sextoy pour une lampe d’ambiance, impeccable pour que tes collocs, tes parents ou tes potes ne se doute même pas de tes séances de self-love intime. 

Ce que j’ai trouvé dommage, c’est peut-être qu’on ne puisse pas vraiment contrôler la luminosité du Obii : le nid reste allumé de manière fixe quand l’oiseau ne charge pas, il clignote lentement quand il charge, et il s’éteint une fois la batterie pleine. Pas moyen d’éteindre ou d’allumer la lumière à volonté. Ma solution est de bien utiliser sa batterie le soir au lit avant de le reposer sur son socle et de s’endormir paisiblement pendant qu’il charge, avec ces douces impulsions lumineuses… C’est vraiment agréable ! 


Mes petits points négatifs : 

Les boutons sont petits et un peu difficiles à appuyer. Les bontons et les ports de chargement magnétique ne font qu’un, c’est peut-être pour ça, mais ça rend l’utilisation peu pratique.

On doit choisir entre vibration et pulsation d’air : impossible d’activer les deux en même temps, qui se contrôlent par deux boutons séparés qui fonctionnent de la même façon : appuie long pour activer et désactiver, appuie court pour faire défiler les modes. 

La stimulation sans contact n’a que 3 intensités possibles, qu’on fait varier par cycle : 1, 2, 3, 1, 2, 3… Pas moyen de faire 1, 2, 3, 2, 1 pour descendre en intensité progressivement. En plus ces trois modes restent peu puissants comparés à certains modèles concurrents. C’est bien suffisant pour des orgasmes fabuleux, mais moins efficace que d’autres. L’idéal pour des clito sensibles qui supportent mal les pulsations fortes, mais assez frustrant pour les clito fainéants qui ont besoin d’un peu plus de puissance pour jouir. 

Ce jouet n’est pas 100% étanche : il a la norme IPX6, ce qui signifie qu’il résistera très bien au passage de l’eau au moment du nettoyage, mais que rien ne garantit qu’il survivra à une immersion dans votre bain. Ne noyez pas l’oiseau, on le laisse voler à l’air libre 😀

Conclusion ! 

Le Obii de Biird est vraiment une belle réussite, qui ravira un très grand nombre d’entre vous. Si vous cherchez un premier sextoy de haute qualité, qui est fiable et qui offre pleins d’expériences différentes parce que vous n’êtes pas encore sûre de ce que vous aimez, c’est celui qu’il vous faut, pour un budget de 78€, 63€ pendant l’offre Black Friday ! Le seul cas d’une déception probable, c’est le profil expert du sans contact : vous avez déjà un Womanizer premium, vous kiffer votre Lelo Sona, vous avez besoin d’un nouveau warrior de la pulsation d’air, le Obii va vous sembler petit joueur et vous frustrera, même s’il est adorable. Opter plutôt pour un Baci de Lora di Carlo, mais évidemment ça ne sera pas le même budget… 

Credit illustrations : 
https://www.shape.com/lifestyle/sex-and-love/female-masturbation-positions
https://fr.biird.co/products/obii?variant=31863747543087
https://www.instagram.com/biird_co/
+ Photos personnelles

Cet article est le fruit d’un partenariat rémunéré avec Biird.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *