Clemity Lub !

Trouver un bon lubrifiant, c’est la galère ! Y en a des milliers sur le marché, avec des qualités hyper variables et des ingrédients tous plus farfelus les uns que les autres… Alors que c’est un produit sensible, car il s’utilise sur les muqueuses, tant des penis que des vagins, qui sont des zones très perméable, c’est à dire que tout passe dans l’organisme très facilement. Même en parlant seulement de performance, c’est pas facile de trouver un lubrifiant qui à la bonne consistance, qui ne colle pas et qui glisse longtemps ! 

C’est pour toutes ces raisons qu’il me tenait à coeur de vous proposer un lubrifiant dont je suis 100% sûre ! Avec une formulation que je peux vous conseiller sans avoir peur que vous soyez déçu.e. Et qui de mieux placé que Goliate, avec son labo français et ses engagements 100% éthiques et transparents pour rendre cela possible !

Le meilleur compromis entre efficacité et naturalité

À mes yeux, le rôle d’un lubrifiant n’est pas d’être sensoriellement intéressant, comme certains autres cosmétiques qui sentent bon par exemple. Le lubrifiant doit être neutre en odeur et en gout ; la priorité est qu’il fasse son travail de lubrifiant, à savoir glisser, et respecte la flore des parties génitales. Pour moi, le mieux est que le lubrifiant se fasse discret, qu’il ne dénature pas les sensations mais soit juste un ajout de confort, qui se fond dans notre production de lubrification naturelle. Un bon lubrifiant se doit aussi d’être performant et pratique : avoir un glissant longue durée pour ne pas avoir à en remettre toutes les 5 minutes, et une consistance pratique à appliquer, donc pas trop liquide ! J’aime quand le gel adhère facilement quand je l’applique directement sur un sextoy par exemple.

C’est pour toutes ces raisons que pour moi, le Clemity Lub est une perle ! Il est fluide et non collant, même étalé. Sa consistance semi-épaisse permet d’avoir des sensations très proches de la lubrification naturelle : une fois appliqué sur mon corps, j’ai la même impression que quand je mouille beaucoup, et c’est totalement le but ! Je n’aime pas quand un lubrifiant est trop dense, et me donne l’impression d’avoir un film glissant sur mon corps, comme une barrière à sensation. Quand ça glisse vraiment trop, on sent plus rien !

Une compo clean et saine pour le corps

Sa composition est naturelle à 99,49%, seul son conservateur est synthétique. Il est certifié bio par Cosmos Organic, en suivant la charte Cosmébio, très rigoureuse sur les produits labellisés, ce qui est un autre gage de qualité et de contrôle des ingrédients comme de la formulation et des contenants (Oui oui, le label bio contrôle aussi les packagings !)

Son premier ingrédient est bien sûr l’eau, ce qui le rend universel et compatible avec tout : les préservatifs comme les sextoys, quelque soit la matière. Le seul défaut des lubrifiants à base d’eau : ils se rincent facilement. C’est une qualité pour le nettoyage, un simple rinçage élimine les résidus de lubrifiants, mais c’est moins efficace pour faire du sexe sous la douche.

On trouve ensuite de la glycérine végétale bio de haute qualité, produite en France. Cet ingrédient peut être soumis à polémique dans les lubrifiants, comme je l’ai mentionné dans ma vidéo comparative sur les lubrifiants. La glycérine peut être une nourriture pour les champignons responsables des mycoses en cas de terrain favorable. Mais il convient de ne pas s’alarmer pour autant ! La majorité des autres lubrifiants que j’ai pu analyser remplacent la glycérine et son pouvoir épaississant et glissant par des ingrédients encore moins souhaitables, comme le propylène glycol, qui entraine des dommages cellulaires, ou des dérivés de cellulose éthoxylés qui peuvent contenir des résidus de substances cancérogènes. La glycérine, tant qu’elle n’est pas majoritaire dans la formulation, reste donc une trés bonne solution pour un lubrifiant efficace. Je vous conseille éventuellement d’éviter ce lubrifiant en cas de crise, ou si vous êtes sujet.e aux mycoses à répétitions. En l’absence de terrain sensible, ce lubrifiant n’entrainera aucun désagrément, comme c’est mon cas depuis plusieurs année avec le lubrifiant de Goliate, qui contient même plus de glycérine que le Clemity Lub.

Vient ensuite l’extrait d’algues rouges Chondus Crispus, produites dans le Finistère, et qui est couramment utilisé dans la cosmétique et l’alimentation pour son pouvoir glissant et épaississant, gélatineux. Oui oui on peut en faire des desserts similaire à la panna-cotta ! C’est cet extrait naturel qui donne la qualité unique de ce lubrifiant, et qui lui permet de glisser longtemps. Il faudra beaucoup de câlins pour en venir à bout ! Personnellement, je n’ai jamais eu besoin d’en remettre après application d’une pompe en début de rapport. D’autres lubrifiants ajoutent à la place une lichette d’aloe vera, un composant noble et très interessant, mais qui à la fâcheuse tendance à sécher vite et à créer un film tenseur sur la peau, comme vous l’aurez peut-être expérimenté en application pur sur le visage. En plus, il s’oxyde et donne une couleur brune au lubrifiant, et je me garde d’utiliser un produit qui à l’air d’avoir “tourné”.

Le sodium benzoate est un conservateur anti-fongique, donc anti-mycose et autre bactéries qui pourrait pourrir notre lubrifiant préféré ! Il a l’avantage de ne pas être polémique du tout, beaucoup moins dangereux qu’un phenoxyethanol par exemple, qu’on retrouve beaucoup en cosmétique conventionnelle malgré des études qui le classent en tant que perturbateur endocrinien. Le sodium benzoate est ici synthétique mais il est présent naturellement dans les prunes, les pommes ou les pruneaux !

La gomme Xanthan a pour role de stabiliser la formule, de lier les autres ingrédients entre eux et apporte un effet filogène léger. C’est une substance issue de la fermentation du glucose et des études ont montré son innocuité sur le corps.

Enfin, l’extrait de Benjoin, la sève de certaines plante du genre Styrax, est réputée pour ses propriétés antiseptiques et purifiantes. Elle traite les lésions cutanées et a des vertus apaisantes et stimulantes. Elle est présente en infime quantité, comme en témoigne sa position en fin de liste INCI. Le Benzyl Benzoate est la substance naturellement présente dans le Benjoin qu’on doit obligatoirement mentionner dans cette liste car certaines personnes y sont allergiques. Si ce n’est pas votre cas, il n’y a aucune raison de s’inquiéter !

La composition de ce lubrifiant le rend totalement safe à lécher ou à embrasser : ses ingrédients se retrouvent d’ailleurs souvent dans l’industrie alimentaire. Pas de problème donc pour faire un cunnilingus ou une fellation après application.

Le Clemity Lub est proposé dans un flacon pompe idéal pour l’hygiène : vous n’ouvrez pas le produit et le contact avec l’air est fortement réduit. En plus, c’est pratique pour en mettre juste la dose nécessaire, sans en mettre partout et sans risquer de le renverser dans le lit (j’ai trop de mauvais souvenir de changement de draps en urgence haha !). En plus, le flacon est totalement recyclable, comme le carton de la boite extérieur, donc n’oubliez pas de les mettre dans la poubelle verte une fois fini !

INGRÉDIENTS

eau, glycérine végétale bio***, chondus crispus**, benzoate de sodium, gomme xanthan, benjoin**, benzyl benzoate*

0% Alcool/Paraben/P.E.G/Huile de palme/Colorant/Parfum/Phenoxyétanol

* substance contenue naturellement dans les huiles essentielles

**issu de l’Agriculture Biologique

*** transformé à partir d’ingrédients biologiques

40,76% du total des ingrédients sont issus de l’Agriculture Biologique

99,49% du total des ingrédients sont d’origine naturelle

COSMOS ORGANIC certifié par Cosmécert selon le référentiel COSMOS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *